États généraux du travail social en PACA : le compte n’y est pas du coté des travailleurs sociaux

La Provence – Côte d’Azur (et la Corse) ont été les premières grandes régions à inaugurer les assises du travail social et visiblement les associations professionnelles représentatives des travailleurs sociaux de niveau III (ANAS, France ESF et ONES) ne semblent pas s’y retrouver. Il dénonce une « méthodologie » à marche forcée qui ne permet pas le dialogue et la réflexion mais aussi des « tentatives des mise en tension des parties prenantes » ce qui est assez préoccupant.  Le regroupement des professionnels  est composé également du collectif des travailleurs sociaux de Haute Corse et de « l’appel des appels – ANAS 13 ».  il est membre du comité de pilotage et  a eu le droit, comme pour les autres intervenants à 10 minutes de temps de paroles.

Vous trouverez ci-joint l’essentiel de leur intervention qui donne à réfléchir et vous trouverez ici le communiqué des services du Préfet intitulé « Repenser le travail social : 5 mois de concertation sont lancés »

le contenu complet de l’intervention du collectif est à télécharger en bas de page

 » En tant que membres du Comité de Pilotage des assises inter-régionales du Grand Sud du Travail social, les différentes associations professionnelles se sont constituées en collectif. Dès les 1ères réunions nous avons constaté et fait remonter l’absence des grands services sociaux employeurs de travailleurs sociaux. L’absence de travailleurs sociaux de terrain et des syndicats Si nous ne remettons pas en question la représentation des réseaux associatifs, ils ne peuvent être les seuls à porter l’expression du travail social.

Aussi nous avons demandé un temps de parole pour faire entendre notre voix, parler de notre quotidien, et faire des propositions différentes pour la suite à venir des travaux. Notre engagement n’es pas à remettre en question : nous avons tous participé à ces travaux sur nos temps personnels. D’où la présente intervention qui a été prononcée lors de la réunion préparatoire des Assises Interrégionales du 31 janvier 2014 !

…/…

Nous prenons la parole devant vous aujourd’hui, au nom du collectif des associations professionnelles de travailleur sociaux, L’ANAS 13, FRANCE ESF PACA, l’ONES 13, le COLLECTIF DES TS de Haute Corse et l’APPEL des APPELS. Nous portons donc ici la parole d’ASS, de CESF, d’ES, étant entendu que pour autant nous n’affirmons pas porter la parole de TOUS les TS.

Nous voulions vous parler de notre travail

  • Pour nous, il n’y a que des personnes, toutes singulières, dans des situations très complexes, notamment parce qu’elles ont subit des accidents de la vie, des coups du sort, des humiliations et qu’elles sont blessées, ne se sentent pas reconnues ou insuffisamment, découragées ne réclamant même pas leur droit … les non recours se multiplient. Mais il s’agit aussi de « citoyens » avec des compétences et des potentialités encore faut-il leur permettre de les exprimer….

  • Nous avons appris et apprenons tous les jours à écouter, à entendre, à comprendre, à répondre par des propos qui rassurent, consolident, pour reprendre courage, faire des projets. Mais aussi simplement à être là, susciter la prise de parole pour permettre à l’autre d’ETRE et commencer à exister peut être autrement ! Et il s’agit là d’un long chemin….

  • Aujourd’hui et chaque jour davantage on nous demande de remplacer notre savoir faire par des prêt à penser, de cocher des cases, de remplir des stages, d’orienter les gens dans des directions pas toujours adaptées. On nous demande de faire vite, de faire du chiffre. On nous demande de travailler sans réfléchir, on nous réduit les temps d’accueil, de préparation, de réunion, d’analyse de pratique , tout ce qui fait de nous des professionnels de qualité, capables de nous améliorer avec le temps, individuellement et collectivement. Il nous faut se battre souvent jusqu’à l’épuisement pour pouvoir encore faire notre travail comme nous l’avons appris et transmis !

  • On nous demande d’être souvent de simples exécutants, alors que nous sommes des professionnels responsables, et notre travail et en perte de sens.

  • Nous entendons tous les jours qu’il faut faire plus avec moins … les logiques se confrontent, les injonctions se multiplient pour nous et pour les personnes.

  • Nous avons besoin de temps et la temporalité qui est nécessaire pour tout un chacun, l’est encore plus pour ceux qui sont dans la souffrance et la précarité, elle est de plus en plus réduite, percutée par les normes, les injonctions, la culture du résultat, du projet… Et les personnes sont aussi renvoyées à leur responsabilité à une injonction à l’autonomie… qui devient alors responsable / coupable !

  • Nous sommes des professionnels qui aimons notre travail et nous voulons le faire bien. Nos métiers sont des métiers très qualifiés en particulier dans la qualité de la relation ; Hussards de la République (Revue Esprit 1972), Fantassins du social comme dirait Bourdieu, nous ne refusons pas d’être en 1ère ligne (c’est notre boulot) mais pour cela nous devons être entendus et soutenus. Nous devons avoir les conditions de travail et les marges de manœuvres nécessaires à l’exercice de nos professions pour pouvoir mettre en acte les valeurs humanistes qui animent nos pratiques.

Sans cela nous risquons de perdre notre âme, et nos valeurs qui garantissent la qualité de la relation, et plus grave encore une partie des citoyens sera sacrifié ! Et cela est déjà en route !

Nous dénonçons à nouveau aujourd’hui comme nous le faisons depuis le début de la mise en place des Comités de pilotages :

les méthodes, méthodologies mises en œuvre pour l’organisation de ces travaux qui n’ont pas permis la participation, la consultation, la collaboration l’expression de nos professions afin que soit développée une réflexion différentiée et partagée. Nous dénonçons le cadre contraint, la marche forcée qui nous sont imposés.

-Nous dénonçons également les tentatives de mise en tension des parties prenantes, ainsi que les tentatives de délégitimation, banalisation, remise en question des compétences et capacité d’expertise des professionnels.

Nous demandons :

  • La mise en place d’une large consultation « ascendante » effective

  • Du temps afin de connaître et se reconnaître les uns et les autres et ne pas rester sur les représentations, les allants de soit…. Les clivages…..

  • Une large et réelle participation des professionnels que nous représentons. Ce qui passe par l’engagement des institutions et des employeurs à libérer les professionnels qui le souhaitent

  • Analyser la qualité du service rendu à partir des différentes strates intervenants dans le champ du travail social.

  • Interroger et remettre en question les politiques sociales, l’effectivité des lois, le respect des droits sans cibler sans cesse les pratiques des travailleurs sociaux

C’est en réaffirmant nos fondamentaux que nous garderons et/ou retrouverons le sens de notre travail : non jugement, promotion de la personne, confidentialité et respect du secret professionnel.

Nous demandons à l’État ici représenté, et en tant que garant des travaux à venir que nous puissions continuer à participer à ce chantier qui nous est ouvert….

Si nous ne pouvons porter notre voix dans le cadre des travaux inter-régionaux, nous poursuivrons néanmoins notre réflexion et notre contribution pour les États Généraux du Travail Social.

Le collectif des associations professionnelles du travail social :  L’ANAS 13, FRANCE ESF PACA, l’ONES 13, le COLLECTIFS DES TS de Haute Corse et l’APPEL des APPELS ANAS 13

 Texte presse intervention du collectif 31 janvier 2014

crédit photo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s