10 recommandations pour une réelle participation des personnes accompagnées aux instances qui les concernent (Rapport du HCTS)

Le Haut Conseil du Travail Social s’est réuni en assemblée plénière le 7 juillet dernier. Plusieurs documents ont été validés à cette occasion. Parmi eux le rapport du groupe de travail piloté par Marcel Jaeger sur « la participation des personnes accompagnée aux instances de gouvernance et à la formation des travailleurs sociaux ».  Ce rapport, que vous pouvez télécharger ici, a été rédigé en 2 versions. La première « classique » se traduit par un document de 77 pages annexes comprise. La seconde version, plus concise (une dizaine de pages) a été écrite selon les règles européennes du « facile à lire et à comprendre » . Vous pouvez la télécharger ici.

Le groupe de travail était composé d’un vingtaine de participants, dont près d’un tiers de personnes accompagnées, ce qui est un fait suffisamment rare pour le signaler. Le rapport a été construit en cinq parties :
1 – La définition et les différentes formes de la participation
2 – Les constats (la situation actuelle)
3 – Les améliorations attendues
4 – La participation des personnes accompagnées aux formations des travailleurs sociaux
5 – Les recommandations du groupe

Les préconisations des membres du groupe de travail sont au nombre de 10. Les voici telles qu’elles sont présentées dans la version « facile à lire et à comprendre » :

Recommandations pour une réelle participation des personnes accompagnées (par les services et institutions sociales) :

1) Généraliser la participation des personnes accompagnées dans toutes les instances de prise de décision qui les concernent et dans les formations des professionnels.

2) S’assurer, dans la composition des instances, d’une distinction claire entre les personnes accompagnées ou l’ayant été, et les associations ou les autres personnes les représentant, tout en permettant la participation de tous.

3) Penser à écrire en langage simple et facile à comprendre par tous.

4) Dans toutes les réunions, les personnes qui animent doivent, au moyen d’outils ou d’une méthode, permettre la compréhension et la prise de parole de tout le monde.

5) La personne qui organise doit envoyer à l’avance aux participants le sujet de la réunion, pour qu’il soit bien compris et aider à sa préparation.

6) La personne qui organise doit aussi prévoir la prise en charge des frais pour que les personnes participent : billets de train, de métro, nourriture et hôtel…

Si les personnes sont invitées en tant que formateurs occasionnels ou « experts », elles doivent être rémunérées.

7) Il faut prévoir un espace facilement accessible à propos de la participation dans le site internet du Haut conseil du travail social.

8) Puisque que la participation est un droit, il faut pouvoir interpeller le Défenseur des Droits pour la faire appliquer.

9) Il faut prévoir l’évaluation de la participation ; pour cela, le groupe de travail devrait pouvoir continuer.

10) La participation dans les instances et dans les formations des professionnels doit être reconnue comme une Grande Cause Nationale.

N’hésitez pas à prendre connaissance de ces écrits, notamment du rapport détaillé et à faire part de vos remarques. Je me permettrais de les transmettre aux membres du groupe si vous le souhaitez.

Merci  à vous ! mais aussi aux membres du groupe qui ont élaboré cet écrit pouvant être tout à fait utile dans nos institutions…

Rapport HCTS Participation des personnes juillet 2017

HCTS Version simplifiée rapport participation des personnes juillet 2017

 

Photo : l’assemblée du Haut Conseil lors d’une réunion en décembre 2016

 

 

 

 

 

 

 

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Articles liés :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :